À propos :

Les raisons de notre projet :

On veut en finir avec cette idée que voyager serait cher, et ne ciblerait qu’une certaine catégorie de personnes. Pour être honnête, on veut juste profiter de la vie et se faire des amis à travers le monde. Ce qui nous anime, c’est d’imaginer une nouvelle façon de voyager, faire en sorte que les jeunes pensent les frontières et leurs limites différemment dans le futur.

Quand tu oses t’aventurer et découvrir une culture qui n’est pas la tienne, quelque chose d’incroyable se passe. Tu réalises tout bonnement comme le monde est grand, beau et magique. Tu élargies ton horizon de pensées, et se faisant ta vision du monde s’améliore. Mais ce qui est regrettable, c’est que peu de jeunes gens pensent être à même de vivre cette expérience. C’est cette triste réalité qui nous pousse à reconsidérer l’industrie du voyage, pour comprendre ce qui rend cette aventure si inaccessibles.

Voici quatre des obstacles selon nous :

  • L’argent

  • La peur

  • Les stéréotypes

  • Le savoir(-faire)

L’argent : Tout bonnement le facteur indispensable de tous voyages. En réalité, il s’agit plus d’une idée toute faite qu’on a voulu nous inculquer. Ce paradoxe ridicule dans lequel on nous dit de rêver grand car nous sommes jeunes et libres, mais qui se heurte en même temps à une réalité froide et à ses chiffres gonflés par un marché qui veut surtout faire du bénéfice. Mais lorsqu’on a voyagé la terre entière, lorsqu’on a compris qu’une aventure sublime et peu couteuse est possible, on donne alors des ailes à notre “rêver grand“. Les nombreuses offres sur internet et l’expérience rendent les voyages accessibles à tous, et avec l’aide d’une friendly-company comme DISCOVI, tout devient possible et on peut finalement laisser s’envoler les rêves de voyage les plus fous.
 

La peur : „Partir seul ; ne pas parler la langue ; se perdre ; faire de mauvaises rencontres ; n’avoir personne avec qui partager le monde…“ Ce sont régulièrement ce que nous disent les voyageurs intrépides qui ont décidé de voyager avec nous, les raisons qui les ont poussé vers DISCOVI, car toutes ces choses n’ont aucunes raisons d’être lorsque l’on fait parti de la famille DISCOVI. 

Les stéréotypes : Soyons franc, les voyages organisés sont rarement conçus et mises en avant par et pour les jeunes aux revenues modestes, par et pour les personnes de couleurs, par et pour les minorités sexuelles, par et pour tous ceux qui s’échappent un peu des normes rigides de notre monde. En voilà une chose terrible, puisque nous sommes bel et bien intéressés. En cherchant un peu sur le net, on voit rarement le visage souriant de jeunes africains, ou encore de couples LGBTQ, et encore moins de personnes avec un handicape. C’est pourquoi DISCOVI s’est donné pour mission de permettre à TOUS de voyager, et ce qu’importe l’ethnie, les convictions, les différences et les choix de chacun, tant qu’ils se veulent respectueux, tolérants et ouverts-d’esprits. Tout le monde mérite de visiter sa terre !

Le savoir(-faire) : Parce que c’est certainement le meilleur moyen d’apprendre, chez DISCOVI on compare souvent nos voyages à de nouvelles paires de lunettes. Le monde devient plus clair, plus coloré, plus familier, et se faisant on en ressort grandit, éclairé et heureux. Les français ne sont pas vraiment connus pour leurs talents linguistiques, et étant jeunes, on nous pousse rarement à partir loin pour confronter et frotter son esprit à l’inconnu, au différent. Et pourtant, il s’agit bien de la chose la plus importante, la plus enrichissante et la plus fun qu’il soit. Partir en voyage est une chose, mais partir avec DISCOVI en est une autre bien plus grande, c’est la promesse de nouveaux horizons, de nouveaux amis internationaux et d’un séjour qui se veut local et familial.